Des Nouvelles

Veilles de Soeurs par l'esprit 2018

Le 4 octobre de chaque année, des membres de familles, des communautés autochtones et d'autres regroupements se rassemblent partout au Canada pour honorer les femmes, les filles et les familles ayant été affectées par la violence.

Le 4 octobre de chaque année, des membres de familles, des communautés autochtones et d'autres regroupements se rassemblent partout au Canada pour honorer les femmes, les filles et les familles ayant été affectées par la violence. Ces veilles annuelles permettent aux amis, familles, membres de communautés et regroupements de se rassembler, de commémorer et de réfléchir à leur processus de guérison. La première veille s'est tenue sur la Colline parlementaire en 2006, coïncidant avec la publication « On a volé la vie de nos sœurs ». Depuis, des veilles se sont multipliées au pays et ont lieu maintenant partout au Canada.

Depuis plusieurs années, les centres d'amitiés ont participé à l'organisation des Veilles de sœurs par l'esprit. Le Mouvement des Centres d'amitié est essentiel pour plusieurs communautés au Canada. Il demeure important de continuer de se soutenir les uns les autres de façon visible et accessible, ce que les centres d'amitié font déjà quotidiennement. L'an dernier, 34 centres d'amitié au Canada ont tenu une Veille de sœurs par l'esprit.

Pour davantage d'information au sujet de l'organisation d'une veille ou pour prendre part à une veille près de chez vous, veuillez visiter le site web de l'AFAC ici.

« Soeurs par l'esprit » est une initiative de l'Association des femmes autochtones du Canada qui a vu le jour en 2005, ayant comme objectif la recherche et la sensibilisation par rapport au taux élevé de femmes et de filles autochtones disparues ou assassinées. Cette initiative était financée par Condition féminine Canada jusqu'en 2010.

Le 13e évènement annuel sur la Colline parlementaire à Ottawa, Ontario débutera à 11 h 00 le 4 octobre.

Dernières nouvelles

Journée mondiale de la santé mentale 2018
La Journée du gilet orange reconnaît les préjudices causés par le système des pensionnats indiens au Canada envers des générations de familles autochtones et leurs communautés.
Journée chemise orangeArticle Journée du gilet orange - 2018
La Journée du gilet orange reconnaît les préjudices causés par le système des pensionnats indiens au Canada envers des générations de familles autochtones et leurs communautés.
Nouveaux débuts fait deux annonces d'intérêt public

Mots clés

weremember indigenousveteransday http-spiritpanels-humanrights-ca

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)