Santé et bien-être

Une formation à « champ complet » pour les doulas autochtones

Un rôle traditionnel, des enseignements contemporains, par Chrystal Dawne

J’ai récemment eu le privilège de suivre une formation d’une semaine pour devenir une Doula autochone « à champ complet ». La plupart des formations au rôle de doula se concentrent sur la naissance et la période post-partum, mais ce programme est différent.

En plus d’apprendre comment accompagner les femmes pendant et après la naissance, nous avons appris comment soutenir nos futures clientes en cas de fausse-couche ou d’avortement. Nous avons appris l’importance du traumatisme intergénérationnel et de l’ADN matrilinéal, et parlé des façons dont différentes nations autochtones envisagent et honorent la naissance, l’adoption et la fin de vie.

Chaque journée de notre programme de 30 heures, l’apprentissage était intensif. À la fin, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le bilan de cette formation, et de penser que nos ancêtres avaient acquis ces connaissances naturellement, avant la colonisation.

Je suis très reconnaissante d’avoir pu recevoir ces enseignements, et me sens honorée de pouvoir les transmettre à mon tour, ce qui est une condition de la formation « à champ complet. »

Grâce à cette formation, j’ai aussi pu parler à ma fille des cycles lunaires et lui expliquer comment ces cycles la lient directement à l’Île de la Tortue, aux mythes de la création et à toutes les femmes de notre famille qui l’ont précédée.

Comprendre les faits scientifiques au sujet de l’ADN matrilinéal et de notre identité autochtone peut aider les femmes de nos communautés à se sentir fortes et unies, malgré des décennies d’adversité.

 

Plus d'histoires

Indigenous Walks Ottawa
Par Dee Thomas-Hart
Innovation intergénérationnelle
Par Dee Thomas-Hart
Reconnaître les signes de danger : la dépendance affective

Mots clés

weremember indigenousveteransday http-spiritpanels-humanrights-ca

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)