Des Nouvelles

Une étudiante autochtone a porté des insignes traditionnels

Après plusieurs mois de contestation des règlements du Barreau-du-Haut-Canada,  Christina Gray est devenue la première étudiante à porter des insignes traditionnels lors d’une cérémonie d’admission au barreau.

Le Barreau a d’abord rejeté sa demande de porter un couvre-chef en cèdre et une couverture à boutons de laine à la cérémonie d’admission au barreau du mois de juin (quand un étudiant en droit est admis au barreau, il peut défendre quelqu’un au tribunal).

Mme Gray, dont les ancêtres sont Tsimshian, Dénés and Métis, et qui vient de la Première nation des Lax Kw'alaams en Colombie-Britannique, n’a pas cessé de réfuter l’argument du Barreau selon lequel porter une tenue traditionnelle contrevenait à la tradition de longue date qui veut que les avocats nouvellement admis portent la toge noire lors de la cérémonie.

« Les Autochtones ont été exclus de la conversation qui a abouti à la création des lois du Canada », a dit Mme Gray à la CBC.

« Quand ils m’ont dit que je devais porter la toge, cela m’a paru être un obstacle à la reconnaissance des peuples autochtones et de nos lois. »

Mme Gray a expliqué que la couverture était l’équivalent d’un document juridique qui affirme droits héréditaires, obligations et pouvoirs.

En fin de compte, avec l’aide de la Première nation des Lax Kw'alaams et d’Aboriginal Legal Services of Toronto, elle a eu gain de cause. En plus de son couvre-chef et de sa couverture, elle arborait un grand sourire le jour de la cérémonie.

Tu peux voir la vidéo (en anglais) de la CBC sur la victoire de Christina Gray ici.

Que nous apprend l’expérience de Christina Gray au sujet de la reconnaissance des droits autochtones au Canada?

Dernières nouvelles

Journée mondiale de la santé mentale 2018
La Journée du gilet orange reconnaît les préjudices causés par le système des pensionnats indiens au Canada envers des générations de familles autochtones et leurs communautés.
Journée chemise orangeArticle Journée du gilet orange - 2018
La Journée du gilet orange reconnaît les préjudices causés par le système des pensionnats indiens au Canada envers des générations de familles autochtones et leurs communautés.
Nouveaux débuts fait deux annonces d'intérêt public

Mots clés

weremember indigenousveteransday http-spiritpanels-humanrights-ca

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)