Des Nouvelles

#TBT : Thelma Chalifoux reçoit un Prix d’excellence autochtone

Thelma_Chalifoux.jpg

Thelma Chalifoux a passé sa vie à aider les autres, et en 1994, elle est devenue la première femme métis à se voir décerner un Prix d’excellence autochtone.

Chalifoux est née à Calgary, et a toujours été très proche de sa famille et attachée à ses origines. Dans les années 50, elle a quitté son époux violent et est retournée aux études, tout en travaillant pour subvenir aux besoins de ses sept enfants.

Ses origines métis lui étaient chères, et étaient très présentes dans son travail. Elle a commencé sa carrière au St. Albert Michif Cultural Institute, où elle défendait les droits territoriaux des Métis et leur droit à de meilleurs logements. Elle était l’une des fondatrices du Centre d’amitié autochtone de Slave Lake. Elle était aussi la première femme métis à animer et produire à plein temps une émission hebdomadaire sur CYKL Peace River, et la première à siéger au sénat de l’université de l’Alberta.

En 1997, elle a été nommée au Sénat du Canada par le premier ministre Jean Chrétien. Elle y a siégé jusqu’en 2004, quand elle a atteint l’âge de la retraite obligatoire : 75 ans.

Lors de la remise du Prix d’excellence autochtone en 1994, elle a prononcé ces quelques mots (traduction) : « Ce fut une lutte et un défi, mais je suis aussi reconnaissante de tant de choses. Ce prix est la cerise sur le gâteau, mais ce qui me réjouit le cœur, c’est quand quelqu’un vient me dire que sa vie est meilleure grâce à quelque chose que j’ai fait. »

 

Plus d'histoires

#TBT: Les Premières nations ont obtenu le droit de vote en 1960
Default article image thumbnail
#TBT : Mary Greyeyes-Reid était la première femme à se joindre aux Forces armées canadiennes
#TBT : Le Groupe des 7, version autochtone

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)