Des Nouvelles

Le Canada honore un activiste autochtone

Par Trevor Jang

Stephen George Lytton est un activiste autochtone, écrivain et acteur, et l’un des Canadiens à s’être vu récemment décerner le Prix de l’entraide du gouverneur général.

« C’est un honneur d’être reconnu par mes pairs et de recevoir l’un des prix les plus prestigieux décernés à un citoyen, » dit Stephen.

« Le prix est décerné chaque année par le gouverneur général en reconnaissance de personnes qui consacrent leur temps à aider les autres, et à bâtir une nation plus intelligente et plus compatissante. »

« Quand je me tenais debout à côté du gouverneur général, c’est devenu très réel. Je sais que j’étais nominé, mais là, de faire partie de ceux qui ont reçu ce prix et cette reconnaissance, je sens vraiment que c’est un honneur d’être canadien. »

Aîné de la nation Nlaka'pamux de Colombie-Britannique, Stephen est président de la BC Aboriginal Network on Disability Society, où il donne de son temps pour améliorer l’inclusion et les opportunités pour les personnes autochtones handicapées.

Stephen_Lytton.png

« La plupart des bénévoles veulent rester discrets et aider ceux et celles qu’ils servent, mais c’est bon d’être reconnu par ses pairs et par les membres de sa communauté. »

Stephen est atteint de paralysie cérébrale. Il a aussi passé 13 ans au pensionnat indien de St. George, quand il était enfant. Il dit que ces années ont été difficiles, mais aujourd’hui, il est acteur, écrivain et présentateur accompli, et témoigne de son expérience en tant que personne handicapée et en tant que pensionnaire.

« J’aime les gens, ce n’est pas une question de race. On peut faire partie du problème, ou décider de faire partie de la solution, et je veux faire partie de la solution. Il s’agit de bâtir ce pont, ensemble. »

Après avoir reçu le Prix des mains de Son Excellence David Johnson lors d’une cérémonie à Vancouver, Stephen a repensé aux obstacles qu’il a dû surmonter pour en arriver là.

« Je tiens beaucoup de ma passion de ma mère. Elle nous a élevés seule, et elle a 96 ans aujourd’hui. Elle est le moteur et le pilier qui font de moi qui je suis aujourd’hui. Je reconnais que beaucoup de femmes ont joué un rôle important dans ma vie et m’ont aidé. Elles ont aidé à forger mon caractère. »

Il a aussi remercié sa communauté de l’avoir nominé.

« C’est un honneur pour moi, de servir ma communauté. Nous avons fait beaucoup de chemin, mais il en reste au moins autant à faire. »

« Je ne peux qu’espérer continuer et que ce prix soit une source d’inspiration pour continuer le travail qu’il représente. Ç’a été phénoménal de faire partie de cet événement, non seulement pour moi, mais pour tous les gens qui continuent de faire avancer notre pays. »

 Trevor Jang est journaliste pour Roundhouse Radio. 

Plus d'histoires

Trevor Jang speaks to artist Edgar Rossetti about overcoming obstacles
First Nations street artist overcomes homelessness
Trevor Jang speaks to artist Edgar Rossetti about overcoming obstacles
Trevor Jang profiles Responsible Indigenous Strategy for Empowerment
RISE Team brings Indigenous leadership to Vancouver
Trevor Jang profiles Responsible Indigenous Strategy for Empowerment
By Trevor Jang
Family drum group brings healing, bridges generations
By Trevor Jang

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)