Des Nouvelles

La FFADA sollicite des témoignages

Les commissaires de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées invitent des femmes, de filles et des membres de la communauté LGBT autochtones qui ont survécu à des actes de violence, ainsi que des proches de victimes de violence, à leur faire part de leur témoignage.

Participer à un échange de témoignages au sujet d’expériences aussi terribles n’est certainement pas facile, mais les commissaires disent que cela est important pour les aider à formuler des recommandations pertinentes à l’issue de l’enquête. Les audiences n’auront pas lieu dans un tribunal, les victimes et leurs proches ne seront en aucun cas interrogés, et tout sera fait pour assurer le confort de tous.

La vidéo ci-dessus te donnera plus d’informations. Si tu souhaites apporter ton témoignage à la Commission, écris à profile@mmiwg-ffada.ca ou appelle le 1-844-348-4119.

Des rencontres régionales auront lieu aux dates suivantes. Les personnes intéressées peuvent demander qu’une rencontre soit organisée dans leur communauté, et exprimer leurs préférences quant à la manière dont elle sera menée.

11, 12 et 13 avril : Whitehorse

19, 20 et 21 avril : Edmonton et Thunder Bay

1,2 et 3 mai : Halifax et Winnipeg

16, 17 et 18 mai : Saskatoon et nord de la Colombie-Britannique

Les audiences débuteront le 29 mai à Whitehorse.

Pour en savoir plus : www.mmiwg-ffada.ca.

Plus d'histoires

emOjicree, une nouvelle contributrice de Nouveau Débuts, se penche sur la question
FADA et peur
emOjicree, une nouvelle contributrice de Nouveau Débuts, se penche sur la question
Huit choses à savoir au sujet de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées
Les commissaires de l’Enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Mots clés

weremember indigenousveteransday http-spiritpanels-humanrights-ca

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)