Culture

11 balados autochtones à écouter absolument!

Il est temps de décoloniser les ondes radio! Il y a une foule de balados créés et animés par des Autochtones qui racontent et observent le monde de leur point de vue. Des affaires criminelles à l’actualité, en passant par la science-fiction ou l’art du conte musical, cette liste présente un large éventail de balados (en anglais) qui sauront te chatouiller les oreilles.

On a oublié ton balado préféré? Signale-le en commentaire!

1. Molly Swain et Chelsea Vowel sont deux femmes métis d’Alberta qui sont obsédées par la science-fiction. Ensemble, elles animent Otipêyimisiw-iskwêwak kihci-kîsikohk, ou Métis in Space : un balado où deux femmes s’assoient avec un verre de vin et un brin d’anticolonialisme, pour parler entre « super nerds » d’un épisode ou d’un film de science-fiction où figurent des Autochtones.

1455673073263.png

2. « The Henceforward» était au départ un projet universitaire, dans le cadre d’un cours appelé « Décolonisation, colonialisme et racisme » (Decolonisation, Settler colonialism and Antiblackness) enseigné par Eve Tuck à l’Ontario Institute for Studies in Education de l’université de Toronto.

The Henceforward parle de la relation entre les Autochtones et les Noirs sur l’Île-de-la-Tortue, et de l’influence du colonialisme et des attitudes anti-Noirs. L’équipe se penche aussi sur les collaborations possibles entre les deux groupes et sur leur vécu.

HFlogo.png

3. Red Man Laughing est animé, écrit et produit par Ryan McMahon, un comédien anishnaabé. Son style est rapide, débridé et irrévérencieux, et il explore les relations entre Autochtones et culture dominante.

McMahon a dédié la cinquième saison de RML dans son intégralité au thème de la réconciliation, avec des conversations au sujet des terres, de la jeunesse, de l’éducation, de la Loi sur les Indiens, et plus encore. Beaucoup d’épisodes contiennent des entrevues avec des personnalités autochtones, et des monologues tordants, comme celui des « bébés moches », dans la toute dernière saison.

1419063515481.jpeg

4. Unreserved est un programme des ondes anglophones de la CBC-Radio Canada consacré aux cultures, à l’histoire et aux conversations autochtones. L’animatrice, Rosanna Deerchild, présente à l’auditoire les conteurs, les acteurs culturels et les personnes qui bousculent l’ordre établi dans les communautés autochtones du pays. Bonus : le balado met à l’honneur des musiciens et chanteurs autochtones.

unreserved-feature.jpg

5. Missing and Murdered est un balado en huit épisodes de Connie Walker, qui retrace la vie et la mort d’Alberta Williams, une jeune femme de 24 ans qui habitait à Gitanyow, en Colombie-Britannique, et qui a été assassinée en 1989. Walker avait reçu un indice de la part d’un ancien agent de la GRC qui avait travaillé sur l’enquête dans les années 90, et elle a entrepris de suivre des pistes abandonnées par les autorités, qui ont classé le dossier comme non résolu.

Walker est crie. Elle a écrit son balado en s’appuyant fortement sur les témoignages de la famille d’Alberta, et en gardant toujours son point de vue de femme autochtone. Le balado cherche à attirer l’attention sur la tragédie des femmes autochtones disparues ou assassinées au Canada, tout en parlant d’Alberta en tant que personne, privée de sa vie alors qu’elle était encore jeune. Le balado contient des informations et témoignages qui peuvent perturber les personnes sensibles. 

Hero_1920-v2.png

6. MEDIA INDIGENA est une table ronde autochtone hebdomadaire animée par Rick Harp. Elle traite des questions d’actualité d’un point de vue autochtone, attirant l’attention sur la façon dont les cultures et préoccupations autochtones sont représentées dans les médias, et des questions qui affectent les communautés autochtones.

CwjsdjOUQAATmna.jpg

7. « Native Currents est animé par Steven Vanloffeld, un universitaire anishnaabé etGlenn Wheeler, un avocat mi’qmak. Ce balado parle d’un point de vue critique de tout ce qui affecte les autochtones au Canada, des politiques fédérales aux systèmes racistes et coloniaux qui continuent de pénaliser les Premières nations.

avatars-000198402763-a5ecpg-original.jpg

8. A Tribe Called Geek est un balado culturel qui proclame son « indigenerdity », sa fierté d’être intello et autochtone. Le site Web du balado couvre toutes sortes de sujets, des bandes dessinées à l’enseignement des sciences et des mathématiques, des jeux de rôle à l’art, et plus encore. Les animateurs Johnnie Jae et Jackie Malstrom questionnent leurs pairs et parlent avec eux de l’intersection entre identité autochtone et culture « geek ».

a-tribe-called-geek-indigenenerdity-for-the-geeks-at-the-powwow.png

9. Revolutions per Minute hosts a podcast, la plateforme dédiée à la musique, au vécu et aux témoignages de musiciens autochtones du monde entire explore les endroits, les idées et les traditions qui les inspirent. Ce balado mêle les sujets sociaux et culturels vu au travers de la culture populaire autochtone.

rpm.jpg

10. Lauren Crazybull anime This is Blackfoot Territory, un balado qui traite de l’expérience des personnes de couleur. Lauren est elle-même pied-noir, et apport son point de vue personnel, ainsi que celui de ses invités. Elle nous a accordé une entrevue il y a quelques temps.

2014-neskie-lauren-crazy-bull.jpg

11. Dans New Fire, Lisa Charleyboy (Urban Native Girl) entraine l’auditeur des réserves les plus éloignées aux métropoles les plus fourmillantes. Elle va au cœur des préoccupations de la jeunesse autochtone.

lisa-charleyboy.jpg

Tu trouveras d’autres balados à saveur autochtone sur le réseau Indian & Cowboy. Voici par exemple un balado qui parle de l’art engage, un autre où a podcast that focuses on activism-related artfilmmaker Sterlin Harjo interviewing people he likes et plus de Ryan McMahon. 

 

Plus d'histoires

Le programme « q » de Radio-Canada aborde un sujet brûlant
Appréciation esthétique ou appropriation?
Le programme « q » de Radio-Canada aborde un sujet brûlant
Par Trevor Jang
Explorer la réconciliation avec Ryan McMahon
Par Trevor Jang
Tracie Léost nous parle de sa course de 115 km de quatre jours pour accroître la sensibilisation au dossier des femmes et filles autochtones disparues ou assassinées
Mon « Journey of Hope »
Tracie Léost nous parle de sa course de 115 km de quatre jours pour accroître la sensibilisation au dossier des femmes et filles autochtones disparues ou assassinées

Mots clés

weremember indigenousveteransday http-spiritpanels-humanrights-ca

Participez à la discussion

Captcha?color=006091&locale=fr

S'il vous plaît entrer les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus.

Commentaires (0)